Aller au contenu principal
couverture du document

Darroussin, Jean-Pierre (1953-....)

Biographie

Jean-Pierre Darroussin est élevé avec une sœur dans une famille modeste à Courbevoie. Il est le fils d’un artisan ouvrier étameur et communiste, et d'une mère au foyer. Proche de la Gauche prolétarienne après mai 1968, il vit « de débrouilles plus ou moins légales » et fonde une coopérative militante de coursiers pour livrer la presse. Il se découvre une passion pour le théâtre pendant ses études au lycée Paul-Lapie. Il entre en 1974 au cours Florent puis, en 1975, à l'école de la rue Blanche, formation qui lui permet d'intégrer en 1976, à la troisième tentative, le Conservatoire national supérieur d'art dramatique de Paris dans la classe de Marcel Bluwal, avec Catherine Frot et Ariane Ascaride.

Il se fait connaître du grand public en 1980 dès son second film Psy de Philippe de Broca.

De 1978 à 1986, il travaille au théâtre, entre autres pour la « Compagnie du Chapeau Rouge » de Pierre Pradinas avec sa complice Catherine Frot. Après l'éclatement de la troupe, il change de métier et devient instituteur à la campagne pendant un an et demi, puis revient au cinéma après le casting du film Mes meilleurs copains de Jean-Marie Poiré.

Il devient au fil des années l'un des acteurs fétiches de Robert Guédiguian.

En 1997, il est récompensé du César du meilleur acteur dans un second rôle pour son interprétation dans Un air de famille de Cédric Klapisch, d'après la pièce de théâtre du même nom d'Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri.

En 1998, il joue son premier « premier rôle » dans Le Poulpe de Guillaume Nicloux, puis 15 août, Le Cœur des hommes et poursuit depuis avec succès une carrière d'acteur connu du cinéma français.