Aller au contenu principal
couverture du document

Sfar, Joann (1971-....)

Contents


Biographie

Enfance et études

Joann Sfar est issu d'une famille juive (séfarade) algérienne du côté de son père et ashkénaze ukrainienne du côté de sa mère. Sa mère meurt quand il a 4 ans ; il est élevé par son père et son grand-père (ancien résistant, médecin dans la brigade Alsace-Lorraine puis rabbin). Il correspond pendant 6 ou 7 ans avec l'auteur de bande dessinée Pierre Dubois depuis l'âge de 17 ans. Pierre Dubois le soutient à l'époque où ses parents doutent qu'il puisse faire carrière dans la bande dessinée.

Après un cursus philosophique, avec une maîtrise à l'université Nice Sophia Antipolis, Joann Sfar termine sa formation à l'École nationale supérieure des beaux-arts de Paris, dans l'atelier de Pierre Carron. Il y suit les cours de morphologie de Jean-François Debord, à qui il paiera sa dîme en poussant Agnès Maupré à suivre les cours de son professeur et à y consacrer un livre, le Petit traité de morphologie (éd. Futuropolis 2008).

Début en bande dessinée

Joann Sfar s'attaque à la bande dessinée par deux biais totalement différents mais simultanés : chez l'éditeur Delcourt, il est vu comme un scénariste, et son œuvre montre un goût du conte. Chez l'Association, il raconte des histoires moins convenues avec un trait bien à lui.

Succès

Il a tenu une page hebdomadaire (Mon cahier d'éveil) dans Charlie Hebdo entre mi-2004 et septembre 2005.

Après la bande dessinée, le commentaire philosophique (Candide et Le Banquet, éditions Bréal) et le roman (L'Homme arbre), Joann Sfar s'est attaqué à un nouveau défi : l'écriture d'un scénario pour le cinéma.

Joann Sfar s'est vu consacrer de nombreux portraits et dossiers dans les revues spécialisées (cf. le dossier dans {{9e}} Art). Il a également obtenu de très nombreux prix et récompenses, comme le prix du Trentenaire du Festival d'Angoulême, prix exceptionnel décerné à un « auteur prometteur » en 2003, et au cinéma deux César pour ses deux premiers films.

En 2010, sort le film Gainsbourg, vie héroïque sur Serge Gainsbourg que Joann Sfar a réalisé. Il obtient le César du meilleur premier film. Une adaptation en dessin animé du Chat du Rabbin est aussi sortie le {{date}} et obtient César du meilleur film d'animation.

À partir du 18 février 2013, il présente dans l’émission Downtown sur France Inter une chronique artistique intitulée « Vous voyez le tableau ».

Dans le cadre de l'élection municipale de 2014 à Paris, il croque 75 dessins en 4 heures, depuis les QG de campagne d'Anne Hidalgo et Nathalie Kosciusko-Morizet.

Vie privée

Il est le compagnon de Sandrina Jardel. Ils divorcent en 2014.